Journal des penchants du roseau

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lectures buissonnières

Fil des billets

vendredi 6 juin 2014

Quatre toiles au fond pour un doux grill

Sur le grill : Marianne Desroziers pour L'Enfance crue, Pascale Goze pour Lunatique, Mireille Lacour pour La Part commune, Gaëtan Lecoq pour Les Pieds nus de Zadkine et Marlene Tissot Pour Mailles à l'envers.

Les toiles sont de William Mathieu.

Le grill et sa douceur sont maniés par Anne-Claire de la médiathèque de Saint-Aubin-du-Cormier.

L'introduction musicale est d'Olivier - au violon - et Olivier Lebourdonnec à la flûte.

(vidéo de Jérôme Briard)

mercredi 4 juin 2014

Fabienne Hervé, chargée du patrimoine du Grand-Ouest...

..., venue du quartier Latin à Paris, nous fait visiter Saint-Aubin-du-Cormier...

...avec la complicité de la Zip Zap compagnie.

(vidéo de Jérôme Briard)

samedi 31 mai 2014

Rencontres littéraires et balade buissonnière

« (...) Une belle journée faite de fantaisie et d'humour complètement décalé, mais aussi d'échanges plus sérieux autour des livres qui pouvaient se terminer le soir au Bar d'Ac avec la projection d'un court métrage, ou plus tard sur la place de l'Église avec le spectacle annuel des Baladins de la Tour. »

Source : Ouest-France, lire l'article complet.

Belle couverture de Ouest-France qui avait annoncé cette manifestation par cet article : Balades autour des livres aux Lectures buissonnières auquel était joint ce programme : Toutes les animations prévues au cours de la journée du samedi 24 mai.

Lire aussi les articles de :

mercredi 28 mai 2014

Anne-Claire, une brassée de mercis

Clarie et le Cormier, Deuxièmes Lectures buissonnières

Troubadour ton arbre
te murmure des légendes --
brise frémissante

Gaëtan Lecoq (texte et photo)

°°°

Invité par Balthazar à deux longs voyages, je n'ai pu participer aux Deuxièmes Lectures buissonnières à Saint-Aubin-du-Cormier : je suis donc bien placé pour vous en rendre compte avec un regard critique et force verbe & phrasé. Mais pour ne pas suivre la déontologie des chroniqueurs ordinaires, ceux qui savent illustrer leurs non lectures de billets flamboyants, leurs diagonales de critiques acerbes et sans concessions (internet n'a fait que démocratiser et rendre plus visible cette pratique banale dans les gazettes-catalogues publicitaires ou à l'écran entre deux réclames), je m'en abstiendrai.

Pourtant j'écoute, regarde, questionne et entends.

Chaque fois que ce sera possible, je vous ferai part, dans des billets à venir, des échos perçus – énoncés ou imagés.

Les premiers sont plutôt bons, très encourageants... une foule de personnes – celles qui ont contribué à la réussite de ces Lectures - à remercier dans les jours qui viennent.

Dès aujourd'hui, une brassée de mercis à Anne-Claire, responsable de la médiathèque de Saint-Aubin-du-Cormier, qui ne fut pas économe de son énergie depuis plusieurs mois et s'est retrouvée à devoir assumer seule ces Lectures - « abandonnée » qu'elle fut le du 24 mai et les semaines précédentes. Heureusement elle sut trouver et gagner la complicité des personnes invitées et de celles assurant les parties théâtrales, musicales et picturales : Donner vie à une belle journée de rencontres littéraires.

Lu hier ce commentaire : « (…) la bibliothécaire a fait des merveilles dans l'animation de l'après midi. Le matin, mi-figue mi-raisin, sous un soleil généreux nous avons suivi la guide et les aléas d'une promenade aventureuse dans un St Aubin en proie aux viragos et autres hurluberlus locaux : un plaisir que nous n'avons pas boudé. Les couples auteur(es)/éditrices nous ont donné un bel exemple de relation chaleureuse et leurs livres lus et partagés par des extraits choisis ont convaincu un grand nombre à demander des dédicaces à l'heure du thé où la pluie surprenait les invités de la dernière heure à suivre la balade buissonnière déjantée. Merci à toute l'équipe d'organisation (…) »

Mercis Anne-Claire et à très bientôt !

°°°

PS : j'ai un retard considérable dans mon courrier, je vais m'appliquer dans les jours qui viennent à tenter de le résorber.

jeudi 15 mai 2014

2es lectures buissonnières : les lieux

Histoire de ne pas se perdre quelques lieux pour le 24 mai 2014 :

  • Plan général de la partie urbanisée de la commune de Saint-Aubin-du-Cormier

Saint-Aubin-du-Cormier

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

  • Centre (des numéros de 1 à 6 figurent sur le plan, lire ci-dessous leur légende illustrée)

Saint-Aubin-du-Cormier : centre

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Légende

1- Pour les automobilistes, votre voiture sera tranquille sur cette place en face de la Mairie et de la Poste

Parking, Mairie

2- La médiathèque (dans la partie gauche de l'Espace loisirs et culture)

3- Le Bar d'à côté

4- La crêperie du Donjon

5- L'étang

6- Le Donjon « coupé en deux verticalement »

°°°

Ces six lieux et d'autres seront parcourus par les lectures buissonnières dont je rappelle le programme simplifié :

Les Lectures buissonnières sont un moment de rencontre entre des personnes qui partagent un intérêt pour les livres et les textes qu'ils contiennent. En particulier avec nos invités les romanciers Marlene Tissot, Marianne Desroziers et Gaëtan Lecoq et leurs éditeurs La Part commune, les éditions Lunatique et les penchants du roseau, ainsi que la librairie L'Encre de Bretagne.

Programme du 24 mai

10 h : accueil à la médiathèque.

10 h 30 : départ de la balade dans Saint-Aubin-du-Cormier avec la Compagnie Zip-Zap.

Midi : pause déjeuner.

14 h à 18 h : forum à la médiathèque autour des livres avec les lecteurs, les auteurs et les éditeurs entrecoupé d'une scène ouverte (musique, déclamations, improvisation). Une deuxième balade partira en cours d'après-midi.

19 h : présentation du court métrage Le jour et la nuit de Lucie Rivoalen et Cédric Drollée au Bar d'à côté

20 h 30 : spectacle sur le parvis de l’Église des Baladins de la Tour atour des textes de L'Avare de Molière et de Super cagnotte de Jean Eyoum mis en scène par Thierry Pavard.

mardi 22 avril 2014

Guide 2014 des manifestations et événements littéraires de Bretagne

Bretagne, lit clos

Le guide 2014 des manifestations et événements littéraires en Bretagne vient de sortir, vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image ci-dessus.

(image : carte postale n° 69 éditée début XXe d'après une illustration d'Auguste Landelle (?) : « À jeunes époux, il faut lit clos solide »)

vendredi 18 avril 2014

Prélude aux Deuxièmes Lectures buissonnières : un boo'kawa

(nous sommes le vendredi 18 avril, à ce soir ;-)

En prélude aux Deuxièmes Lectures buissonnières, la médiathèque de Saint-Aubin-du-Cormier organise un Boo'kawa ce vendredi 18 avril à 20 h.

Veuillez lire son programme en gardant la tête froide, mais en l'inclinant légèrement sur la droite :

Book'awa du 18 avril à la médiathèque de Saint-Aubin-du-Cormier

Pour ceux qui auraient des problèmes de cervicales ou de vue, je vous recopie le texte :

Boo'kawa spécial Lectures Buissonnières
le vendredi 18 avril à 20 h, à la médiathèque

Cette soirée d'échanges et de lectures sera consacrée aux livres des auteurs et éditeurs invités lors des prochaines Lectures Buissonnières du samedi 24 mai :

Les pieds nus de Zadkine de Gaëtan Lecoq, éd. La Part commune (Rennes) ;

Mailles à l'envers de Marlene Tissot, éd. Lunatique (Vitré) ;

Lisières et L'enfance crue de Marianne Desroziers, Les penchants du roseau et éd. Lunatique.

Des passages des ouvrages seront lus par des membres de la compagnie Zip-zap.

Les livres sont d'ores et déjà disponibles à la médiathèque : n'hésitez pas à les emprunter !

°°°

Merci A.-C. !

samedi 12 avril 2014

2es lectures buissonnières : un diamant et voler

Si vous avez un diamant à portée de main, une règle pour assurer le geste, alors pourquoi ne pas faire s'envoler ces feuilles incrustées dans votre écran ?

Mise en œuvre

Saisissez votre règle de la main gauche (si vous êtes droitier, sinon inversez les mains) et appliquez-là sur le bord supérieur de l'image, ci-dessous. De la droite tenez avec souplesse mais fermement votre diamant. Mordez de sa pointe votre écran par des mouvements de va-et-vient successifs. N'hésitez pas à dépasser les coins supérieurs gauche et droite, la découpe de votre écran en sera plus facile. Répétez cette figure pour les trois autres côtés. Posez votre outil. Du pouce et de l'index désolidarisez la feuille rectangulaire ainsi obtenue du reste de votre écran. Envoyez-là en l'air. Elle volera loin, je puis vous l'assurer.

lectures buissonnières 2014 verso

Si vous aimez la difficulté, reprenez votre ouvrage - de même manière - avec l'image ci-dessous. Votre écran déjà perforé ne vous opposera plus de résistance. Votre diamant est devenu inutile, brûlez-le pour le recycler, le carbone pur n'est guère nocif. Préférez donc un ciseau bien affûté ou un simple stylet. Après avoir détaché et envoyé en l'air cette nouvelle image, vous constaterez qu'au loin elle s'est collée à la première ne formant plus qu'une feuille et ses multiples. Nulle magie, c'est l'attraction de l'universel et du particulier. Du moins, c'est ce que m'a assuré le service après vente de ma machine n'ayant plus que lambeaux de son écran, je vous le garantis.

lectures buissonnières 2014 recto

Les mots aussi s'envolent, me dit-on, alors écrivons ceux présents sur le verso et le recto de cette feuille volante (là c'est enfoncer un clou, plus que glisser diamant) :

°°°

Les Lectures buissonnières sont un moment de rencontre entre des personnes qui partagent un intérêt pour les livres et les textes qu'ils contiennent. En particulier avec nos invités les romanciers Marlene Tissot, Marianne Desroziers et Gaëtan Lecoq et leurs éditeurs La Part commune, les éditions Lunatique et les penchants du roseau, ainsi que la librairie L'Encre de Bretagne.

Programme du 24 mai

10 h : accueil à la médiathèque.

10 h 30 : départ de la balade dans Saint-Aubin-du-Cormier avec la Compagnie Zip-Zap.

Midi : pause déjeuner.

14 h à 18 h : forum à la médiathèque autour des livres avec les lecteurs, les auteurs et les éditeurs entrecoupé d'une scène ouverte (musique, déclamations, improvisation). Une deuxième balade partira en cours d'après-midi.

19 h : présentation du court métrage Le jour et la nuit de Lucie Rivoalen et Cédric Drollée au Bar d'à côté.

20 h 30 : spectacle sur le parvis de l’Église des Baladins de la Tour atour des textes de L'Avare de Molière et de Super cagnotte de Jean Eyoum mis en scène par Thierry Pavard.

La médiathèque et les penchants du roseau

°°°

2es Lectures Buissonnières

Samedi 24 mai 2014

Saint-Aubin-du-Cormier

Lectures & rencontres
d'auteurs, d'éditeurs, de romanciers et de conteurs
de 10 h à 18 h à la médiathèque 8 rue du Général de Gaulle et entre ruelles, étang, places et buissons
informations : 02 99 45 17 48

°°°

mardi 8 avril 2014

2es lectures buissonnières : brèves de préparation

Sous cet Été d'Alexey et Sergey Tkachev, 1991, cinq brèves, celles de préparatifs des 2es Lectures buissonnières du 24 mai 2014 à Saint-Aubin-du-Cormier, « Lectures & rencontres d'auteurs, d'éditeurs de romanciers et de conteurs à la médiathèque et entre ruelles, étang, places et buissons »

Été, Alexey et Sergey Tkachev, 1991

  • Depuis une bonne semaine, à l'occasion du Printemps des poètes, un arbre à poèmes trône au centre de la médiathèque. Toute personne est invitée à y accrocher une feuille composée au recto de l'affichette des lectures buissonnières et au verso du poème qu'il nous offre.
  • Rencontre avec des lycéens du club de lecture du Lycée agricole « La Lande de la Rencontre » cet après midi à la médiathèque. Outre Les Pieds nus de Zadkine de Gaëtan Lecoq, Mailles à l'envers de Marlene Tissot, Lisières et L'enfance crue de Marianne Desroziers qui seront au centre de nos lectures buissonnières, nous leur présenterons d'autres titres de la littérature vivante parmi lesquels : L’Adversaire d'Emmanuel Carrère, Lambeaux de Charles Juliet, Liberté dans la montagne de Marc Graciano, Le Souvenir de personne de Cécile Fargue ou Le Grand cahier de Agota Kristof.
  • Un book'awa (rencontre du soir à la médiathèque) aura lieu le vendredi 18 avril à 20 h autour des quatre livres de nos auteurs invités (cf. ci-dessus) : lectures et débat sont au programme.
  • Lors du deuxième café-littéraire, le samedi 19 avril à 20 h, organisé par Pascal Goze des éditions Lunatique au Barravel, rue d'Embas à Vitré où les invités seront Charlotte Monégier et son délicieux (cet adjectif est faible) Petite fille, nous ne manquerons pas de glisser un mot sur les Lectures Buissonnières à nos voisins vitréens.
  • Toujours à Vitré, nous serons présents avec Carmen Pennarun et Padrig Moazon au salon du livre des 26 et 27 avril. Comme pour le Festival Rue des livres à Rennes, l'annonce de ces lectures rencontrera un large public.

That's all folks !

PS (parce que je viens de découvrir ça !) : Jérôme Briard, vidéaste amateur, filmera des moments publics de ces lectures le 24 mai prochain, comme il le fit l'année passée, avec égards et dignité...

...Loin de l'esprit (?) de ce nouveau truc à buzz lamentable et ridicule : « Pauvre Balzac ! “Ils ont osé, se lamente Mohammed Aïssaoui dans Le Figaro. La téléréalité contamine désormais la littérature. Et quitte à désacraliser les lettres, autant aller jusqu’au bout : les Editions du Net, organisateurs de cette « Star Ac » de l’édition, ont donné à leur initiative le doux nom d’« Académie Balzac ». Le pauvre Honoré doit se retourner dans sa tombe. Le principe de ce projet est calqué sur toutes ces émissions qui, depuis « Loft Story », pullulent sur nos écrans : vingt apprentis auteurs se retrouveront dans un château – avec piscine ! – et seront observés vingt-quatre heures sur vingt-quatre en train de rédiger un roman à 40 mains. Une présélection est prévue jusqu’en août. Seule condition exigée : avoir déjà écrit un livre. Ensuite, les élus auront un mois pour produire un chef-d’œuvre. Leur exploit sera diffusé sur le site Internet de ladite Académie Balzac. Les organisateurs rêvent tout haut d’une diffusion sur une chaîne de télévision. Faudra-t-il que les candidat(e)s possèdent d’autre talents que littéraires ?” “J’ai hâte de découvrir quel gloubi-boulga nous produira cette chiourme, s’amuse François Taillandier dans sa chronique littéraire de L’Humanité, « Ecouter les mots ». Une remarque m’est venue à l’idée, poursuit l’écrivain, en considérant le patronage sous lequel s’est placée cette spectaculaire initiative : Balzac. Il y a là quelque chose de paradoxal qui donne à songer. Balzac, en effet, écrivit seul, tout seul, avec sa plume et du papier, la centaine de romans qui constituent sa Comédie humaine, et dans lesquels se croisent quelque 2 500 personnages, saisis à divers moments de leur vie, sans que l’on ait pu trouver dans tout l’ensemble plus de trois ou quatre erreurs ou incohérences de faits et de dates. Personne ne l’a filmé, et je pense d’ailleurs que cela n’aurait pas eu grand intérêt. On aurait vu un gros bonhomme nerveux et mal peigné, les pieds dans un baquet d’eau chaude, versant par distraction la moitié de son café à côté de la tasse, maugréant sans doute de façon inaudible contre la besogne de galérien à laquelle le condamnaient d’une part ses incessantes dettes, d’autre part son génie visionnaire. Il finit d’ailleurs par en crever d’épuisement à cinquante et un an. Sans vouloir sombrer dans un romantisme excessif, je voudrais, conclut le chroniqueur littéraire de L’Humanité, recommander à nos futurs « lofteurs » d’y réfléchir quelques instants.” » in Outrageons nos classiques, Revue de presse sur France-culture d'Antoine Guillot.

jeudi 3 avril 2014

Deuxièmes Lectures buissonnières du 24 mai 2014 : l'affiche

Image de l'affiche des 2es Lectures buissonnières du 24 mai 2014 :

Affiche des Deuxièmes Lectures Buissonnières

(un peu plus claire pour l'impression et l'ajout de ce « entre ruelles, étang, places et buissons »)

- page 1 de 6