Journal des penchants du roseau

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tisane de thym au jardin d'hiver

Fil des billets

mardi 2 décembre 2014

Bienvenue aux lectrices et lecteurs de Tisane de thym au jardin d'hiver

Tisane de thym au jardin d'hiver I

Chers lecteurs de Tisane de thym au jardin d'hiver de Carmen Pennarun, les commentaires, ci-dessous, vous sont ouverts. N'hésitez pas à vous exprimer.

°°°

« (...) Ici, il n’est pas question de tuer la peine, cet hiver du cœur, parce que le malheur aime qu’on l’embrasse/aime qu’on l’accepte. Ici on laisse la plaie ouverte aux promesses à venir.

Chaque regard posé sur ce qui l’entoure est un baume pour le cœur du poète et chaque geste est apprentissage à trouver sa place dans le monde et non le moyen de faire son monde : Non mais, je vous assure/tondre un crapaud/est d’une maladresse ! (...) »

extrait de la lecture de Yasmina Hasnaoui à lire en sa Correspondance de nuit.

°°°

Quand j'ai reçu la Tisane, j'ai commis une petite chose - un caprice ? - que je n'avais plus osé depuis belle lurette : attendre d'avoir d'abord pris douche café (ou l'inverse) avant d'ouvrir l'enveloppe comme, je le suppose, il nous est tous arrivés de le faire pour "tester" son impatience à ouvrir un courrier attendu, tel un piquant rituel...

Le contenant, faut-il le dire, fut à la hauteur du flacon cristallin, et zut à ceux - les coeurs devenus secs ? - qui boudent les "amateurs" en poésie !

Voui, même lorsque je n'avais encore "mon petit bout de jardin en ville", un pot de thym (et basilic selon la saison) ont toujours parfumé mes cuisines. La puissance du parfum des mots me surprendra toujours. Et puis, "Tisane de thym au jardin d'hiver" quel charmant titre ! Evocateur. On en mangerait... Merci pour ce bol d'air frais qui respire.

Véra (voir commentaire ci-dessous)

°°°

J’ai bien aimé ces touches de mots posés comme de la gouache, l’écriture très créative… ce mélange d’images de la nature discrètement joyeuses et parfumées, de peines sous-jacentes, d’envies effleurées… et du temps qui passe... sur un mode imaginatif et symbolique… le dosage sobre du révélé… avec en arrière bouche cet irrévélé comme pour laisser la porte ouverte….

Marco (voir commentaire ci-dessous)

°°°

« Une lecture qui fait du bien , un recueil de poésies sur la nature, la contemplation, les saisons. C’est apaisant et je l’ai lu vite, trop vite on en redemande encore. Un livre sur les vertus de la nature et sur la nature humaine c’est pas si fréquent, ça sort des sentiers battus. J’aime les mots, j’aime l’ambiance et les sujets des poèmes. (...) »

Chris Lilac (lire le billet entier sur Rêver livres)

°°°

lundi 8 avril 2013

Carmen à la une du côté de Laillé

« Tisane de thym au jardin d'hiver. C'est le titre du nouvel ouvrage, le quatrième, publié par Carmen Pennarun. L'auteure propose son regard sur la nature aux éditions Les Penchants du roseau. « C'est à la fois la nature, celle de mon jardin, et la nature humaine. C'est un livre sur les vertus de la nature, de la tisane et de la poésie. C'est le deuxième livre sur le thème du jardin chez cet éditeur », raconte Carmen Pennarun. La rencontre entre l'éditeur et la poètesse s'est déroulée dans un salon du livre à Vitré. (...) »

Lire la suite sur Ouest-France.

samedi 30 mars 2013

Ce samedi 30 mars, Carmen Pennarun signera son « Tisane de thym au jardin d'hiver », librairie Page 5 à Bruz

Tisane de thym au jardin d'hiver I

Le titre de ce billet résume tout. Il y manque peut-être l'heure, ce sera l'après-midi à partir de... euh... 14 h 30, je crois. Enfin, Carmen y sera et moi aussi. Alors, vous, amoureux de poésie, curieux de l'écriture, lecteurs aventureux, fureteurs impénitents, si vous passez du côté de Bruz, n'hésitez pas à franchir la porte de la librairie Page 5, Carmen vous y accueillera avec plaisir.

C'est ici :


Agrandir le plan

Par curiosité, je me suis rendu page 5, celle du recueil de Carmen. J'y lis ceci :

À l’ombre sur le petit banc de bois

S’asseoir seule et laisser l’ombre couvrir mes épaules.
Ouvrir la conscience à tout ce qui passe sur ce chemin de terre
ou dans l’herbe, dont le vert se hisse en tendresse jusqu’aux feuillages.
Deviner ce qui, en silence, plane dans l’atmosphère.
Saisir l’absence...
Il n’y a personne sur ce banc, juste une présence, trop vive, qu’on oublie.

Carmen Pennarun in Tisane de thym au jardin d'hiver.

mercredi 23 janvier 2013

Saveur des mots


Elle s’en va murmurer poèmes à la nature
souffler ses mots d’amour à la perle d’eau
qui grisolle par temps de ruisseau capricieux

La beauté ne s’éclipse pas devant la puissance
elle ne s’incline pas non plus dans la vieillesse
elle est ― en son armature pure et rebelle ―
insaisissable et violente comparse

Elle profane l’aurore du cœur
offre ses larmes à ciel découvert
renaît à chaque instant du nid des couleuvres

La beauté n’est pas unique
elle surprend par son pluriel
croisé sur un chemin d’ordinaire
et se dérobe à tout rêve de mainmise

La beauté fatiguée s’embrume
l’iris précieux où s’affole une pupille
devient judas puis s’abandonne aux loups vifs

Griffes et dents attaquent sa cataracte
d’un rire de plume la cécité recule
et l’harmonie sourd en grappes de vie

Elle en croque un à un les grains

Carmen Pennarun in Tisane de thym au jardin d'hiver.

PS : cette magnifique page 45 du recueil de Carmen Pennarun sera présente dans celui-ci à la librairie Page 5 de Bruz à partir du vendredi 25 janvier à 15 h 55. Du moins c'est ce que l'on dit.

dimanche 20 janvier 2013

Des mots alanguis

J’envie des courbes
des arabesques-émaux
qui se perdent
dans l’infini ―
― ment loin

J’ai mal partout
qu’un cœur dérange

J’ai mal de vous
en file d’amante

Étrange !

L’écorce à nu
ne sait qu’être
le corps sage
ouvert sur des rivages
à jamais inconnus

Carmen Pennarun in Tisane de thym au jardin d'hiver.

samedi 19 janvier 2013

Tisane de thym au jardin d'hiver de Carmen Pennarun est publié

Quelques flocons de neige vont saluer ce recueil tout en délicatesse de Carmen Pennarun. Espérons qu'ils ne gêneront pas notre tournée des libraires demain, accompagné qu'il sera de quelques autres penchants à faire (re)découvrir.

Merci, Carmen, pour ta patience tout au long de la gestation de ce recueil. Ses lecteurs, je crois, sauront l'apprécier aussi.

Tisane de thym au jardin d'hiver I

Carmen Pennarun,

possède un secret, celui de la composition d’onguents et de tisanes, non pas ceux qui évitent les angoisses, les peines, les joies, mais au contraire les courbent par pointes de douceur. Tisane de thym au jardin d’hiver, après L’Oiseau ivre de vent, l’illustre, poème après poème, de sa douce saveur.

Carmen dessine, sculpte et vit non loin de la Vilaine et s’en défend bien.

___

« Je regarde les vieilles branches se tendre haut dans le ciel
Si Terre me veut vieille
si Être me veut belle
alors je cièle l’avenir
― harponne l’envie ―
et je greffe l’amour
encore et toujours
sur chaque gravier
qui me blesse au pied »

Tisane de thym au jardin d’hiver

Comment le commander ?

  • envoyer un message (1) à l'adresse roseau.penchant@orange.fr annonçant votre commande, vous recevrez une réponse précisant la date estimée de l'envoi, les moyens de paiement (chèque (2), virement (3), paypal (4)),
  • si vous en convenez, vous envoyez votre paiement de 7,50 € (frais d'envoi inclus pour la France), après réception, votre commande vous sera expédiée à la date convenue.

(1) Attention ! Vous recevrez la réponse d'une personne et non d'un robot, n'en soyez pas surpris.

(2) chèque à l'ordre de Christian Domec,
adressé à :

Christian Domec
9 rue du Bourg au Loup
35140 Saint-Aubin-du-Cormier

(3) les références vous seront communiquées par retour de mail
(4) compte : christian.domec@wanadoo.fr

mercredi 16 janvier 2013

Rendez-vous le 18 janvier pour une tisane de thym...

...au jardin d'hiver

Tisane de thym au jardin d'hiver I

Carmen Pennarun, dans ce recueil, nous dévoile partie de sa poésie. Je pense que vous en apprécierez les parfums. Leur fragrance apaisante.

Celui-ci, par exemple :

À l’ombre sur le petit banc de bois


S’asseoir seule et laisser l’ombre couvrir mes épaules.
Ouvrir la conscience à tout ce qui passe sur ce chemin de terre
ou dans l’herbe, dont le vert se hisse en tendresse jusqu’aux feuillages.
Deviner ce qui, en silence, plane dans l’atmosphère.
Saisir l’absence...
Il n’y a personne sur ce banc, juste une présence, trop vive, qu’on oublie.

Comment le pré-commander ?

  • envoyer un message (1) à l'adresse roseau.penchant@orange.fr annonçant votre commande, vous recevrez une réponse précisant la date estimée de l'envoi, les moyens de paiement (chèque (2), virement (3), paypal (4)),
  • si vous en convenez, vous envoyez votre paiement de 7,50 € (frais d'envoi inclus pour la France), après réception, votre commande vous sera expédiée à la date convenue.

(1) Attention ! Vous recevrez la réponse d'une personne et non d'un robot, n'en soyez pas surpris.

(2) chèque à l'ordre de Christian Domec,
adressé à :

Christian Domec
9 rue du Bourg au Loup
35140 Saint-Aubin-du-Cormier

(3) les références vous seront communiquées par retour de mail
(4) compte : christian.domec@wanadoo.fr

mardi 25 décembre 2012

Il est né !

Carmen Pennarun,
possède un secret, celui de la composition d’onguents et de tisanes, non pas ceux qui évitent les angoisses, les peines, les joies, mais au contraire les courbent par pointes de douceur. Tisane de thym au jardin d’hiver, après L’Oiseau ivre de vent, l’illustre, poème après poème, de sa douce saveur.

Carmen dessine, sculpte et vit non loin de la Vilaine et s’en défend bien.

°°°

Carmen, nous a confié ce secret. Il sera dévoilé sur velin ivoirin ce 18 janvier 2013.

Tisane de thym au jardin d'hiver I

Tisane de thyme au jardin d'hiver 4

°°°

- Dis vingt ?
- Oui, dis-donc ; il rejoindra Sel et menthe séchée, côté jardin.

dimanche 9 décembre 2012

Amitié d'argile

Extrait de Tisane de thym au jardin d'hiver de Carmen Pennarun

°°°

Elle marche, non, elle titube et s'écroule.
Ses larmes, le tapis d'humus les a bues,
et le souffle de la terre est monté.
À l'envers, le chagrin laboure, et la fleur repense ses racines.
Tandis que la faune façonne, souterraine, l'amitié d'argile.

°°°

Carmen Pennarun in Tisane de thym au jardin d'hiver, à paraître en janvier 2013.