Journal des penchants du roseau

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mémoire aux alouettes

Fil des billets

jeudi 9 octobre 2014

Bienvenue aux lectrices et lecteurs de Mémoire aux alouettes

Mémoire aux alouettes, Nicole Laurent-Catrice, première de couverture

Chers lecteurs de Mémoire aux alouettes de Nicole Laurent-Catrice, les commentaires, ci-dessous, vous sont ouverts. N'hésitez pas à vous exprimer.

°°°

mercredi 6 mars 2013

Mémoire aux alouettes - Espejuelos de la memoria de Nicole Laurent-Catrice est publié

(ce billet fait comme si nous étions le 9 mars 2013... mais lorsque vous le lirez il sera sans doute passé)

Un livre est souvent une rencontre, celle d'un lecteur avec un texte. Un livre naît aussi d'une rencontre. Laquelle ? nous ne le savons pas toujours. Je ne le sais donc pas plus pour celui-ci qu'un autre. Je me souviens pourtant de ce salon à Liffré, des personnes que j'eus le plaisir de côtoyer : Mariana et son fameux Greta Garbo, Fernande et Nicole. Nicole que je ne connaissais pas. Nous avons, je crois, sympathisé : une part commune. Je suis parti avec son très bon roman sous le bras, son Destin d’Ernestina de la Cueva, je vous en ai parlé brièvement depuis. Et... plus tard... j'ai reçu Mémoire aux alouettes déjà paru en livre d'artiste. Séduit.

Une gageure aussi, l'éditer dans sa version espagnole...
Je ne pratique pas cette langue pour pouvoir en apprécier un texte, encore moins une poésie. Je l'ai donc fait goûter à quatre personnes, des hispanisants de mes connaissances. Qu'elles l'apprécient et m'en disent mots. Une seule y fut étrangère, elle me dit ne pas apprécier Pablo Neruda. Je fus conquis.
Et la tête-bêche aussi.

Merci, Nicole pour votre confiance et votre subtil Mémoire aux alouettes - Espejuelos de la memoria.

Mémoire aux alouettes, Nicole Laurent-Catrice, première de couverture

Mémoire aux alouettes, Nicole Laurent-Catrice, quatrième de couverture, fév. 2013

Comment le commander ?

  • envoyer un message (1) à l'adresse roseau.penchant@orange.fr annonçant votre commande, vous recevrez une réponse précisant la date estimée de l'envoi, les moyens de paiement (chèque (2), virement (3), paypal (4)),
  • si vous en convenez, vous envoyez votre paiement de 8 € (frais d'envoi inclus pour la France), après réception, votre commande vous sera expédiée à la date convenue.

(1) Attention ! Vous recevrez la réponse d'une personne et non d'un robot, n'en soyez pas surpris.

(2) chèque à l'ordre de Christian Domec,
adressé à :

Christian Domec
9 rue du Bourg au Loup
35140 Saint-Aubin-du-Cormier

(3) les références vous seront communiquées par retour de mail
(4) compte : christian.domec@wanadoo.fr

mardi 5 mars 2013

Ay las corzas...

En lo más tupido del bosque
en los matorrales
prohibidos a los niños
ocurren cosas
cosas
que no se pueden imaginar

Los machos pierden
su cuerna
y las corzas
ay las corzas…

in Espejuelos de la memoria, Nicole Laurent-Catrice.

(image : La Biche de Blaka, source : Johan Nils)

mardi 12 février 2013

Voix de poème : rendez-vous le 9 mars 2013 (II)

Mémoire aux alouettes, Nicole Laurent-Catrice, première et quatrième de couverture

(À suivre)

lundi 11 février 2013

Impression tête-bêche

(photo : détail d'une mosaïque de la Domus nocturnus à Reims, voir ici)

samedi 12 janvier 2013

451 lapins & rencontrer Nicole

caribou

― Juste après la maison de bois...

Je me rendis donc à cet après. Avais-je mauvaise conscience ? Rendez-vous compte : 451 lapins, ceux de Montreuil, pour une rencontre avec une seule !

― Nenni.

De ces bois nous avons parlé, mais des alouettes aussi. D'une mémoire qui nous faussait compagnie. De la présence d'une tête et de sa bêche. De l'élégance d'un grain sur le papier, du hérisson qui se carapatait. Eh pourquoi donc cette ponctuation qui dans son interrogation se renverse ainsi : ¿.... ?

À la biche nous avons préféré le cerf... non pas lui, mais son bois.

Pourquoi vous dire cela ? Ce sera un penchant prochain : Mémoire aux alouettes & Espejuelos de la memoria. Celle de Nicole aux deux versants des Pyrénées.

(à suivre)