Ouvrir la porte de son atelier, c'est inviter à y puiser des idées, mais surtout à recevoir des suggestions, des critiques. La main est malhabile, le geste à défaut d'être nouveau doit être retrouvé : elle doit toucher.

Cette piste nous y emmènera.