En pointant une coquille affublant Courier de deux r dans la Sente de la chèvre qui bâille, Jean-Pierre Lautman, secrétaire de la Société des amis de Paul-Louis Courier, m'a fait découvrir un site tout jeune et d'une grande richesse dédié à ce fameux pamphlétaire assassiné à Véretz en 1825. Je vous invite à le découvrir et à vous y perdre : http://www.paullouiscourier.fr/