glace

Une fêlure ; un coccyx qui ne résiste à une glissade, nous en avions connu d'autres, des excuses. Hervé, à notre rendez-vous aux confins de la Gallésie et de la Conardie, de tout ce que nous avions discuté, tu m'avais promis un article, une compte-rendu, un billet. Appelle ça comme tu le veux. Et là, ce 3 décembre, un an après notre sortie complice des Conards de Rouen, tu me fais faux bond. Tu m'appelles et me dis que du magnéto apporté il t'est impossible de transcrire quelques mots, tu serais voûté. Je connaissais le coup de la panne, mais celui du pal glacé, stalactite de tes pensées, on ne me l'avait pas encore fait. Si la glaciation guette, eh bien, ce serait bien celle de l'imagination ; en tout cas, la tienne.

Bon, rétablis-toi, avant d'en faire une jaunisse. Je t'attends.

(photo, Jenny Downing, licence creative common)