Marquise

Petits penchants

Le Souvenir de personne de Cécile Fargue, Bleu Terre de Jean-François Joubert, La Chèvre Jaune de Paul de Musset et Les Conards de Rouen de… vont avoir bientôt des petits compagnons de fortune, ceux qui s'habilleront plus légèrement, ceux de la collection des Petits penchants. Parmi la dizaine de nouveaux venus, trois sont prêts et vont rejoindre prochainement leur auteur :

Bankster de Robert Bruce,
Un Jour de grosse lune de Cécile Delalandre,
Peaux de papier de Yasmina Teterel.

Les suivants, j'y travaille en ce moment à des rythmes différents. Je continue d'ailleurs mon apprentissage : jongler entre plusieurs textes, entre l'impression de l'un, la maquette de l'autre, la lecture attentive du troisième et la discussion avec l'auteur pour un quatrième, l'envoi d'un cinquième et l'attente d'une critique du sixième, est parfois assez périlleux. Lecteur, il me faut souvent tourner quelques pages d'un second roman lorsque celui que je viens de lire est d'un style fort différent ; apprenti libraire, il faut y ajouter de la souplesse, et très rapidement, ou laisser le temps d'une longue promenade entre la découverte de deux écritures. Bref, je ne vais pas vous ennuyer avec ces banalités. Trois petits penchants sont prêts et pourtant je vais attendre un peu avant de le crier bien fort. Pourquoi ? Pour deux raisons :

  • je suis réfractaire à proposer quelque chose pendant cette période de foire commerciale,
  • je dois habiller un peu mieux ce site pour accueillir les petits penchants, écrire le mode d'emploi pour fabriquer son livret, etc.
  • et, parce que deux est étroit, je désire contacter des habitués des penchants du roseau avant cette sortie.

Raisons, donc, pour fixer à la mi-janvier l'annonce avec « fallots flambans, tabours et phiffres » de leur sortie et les moyens de s'en saisir. Vous découvrirez pourtant dans les jours qui viennent , en image, les premières couvertures.

Je ne sais, mais j'espère que le flacon sera à la hauteur des écrits qu'il contient.

Mais à part ça

Oh ! J'aurais beaucoup à vous dire. Mais nous attendrons un peu.

(photo de dalbera, licence creative common)