Cette citation, rappelée par Ariane, ci-dessous, serait de Jean Giono dans un entretien avec Jean et Taos Amrouche. En la retournant légèrement : « pessimiste joyeux », elle correspond bien à ces penchants et ce que nous poursuivons.