Lorsque je me suis installé en Bretagne, Yves Landrein fut le premier éditeur que j'ai pu rencontrer. Nous ne nous sommes revus que deux fois : de brèves conversations autour de son métier où il avait tant à m'apprendre. Je n'en ai retenu qu'une phrase : « soyez tenace dans vos choix ». Autant dire que je l'ai peu connu, mais quand j'ai appris sa mort, ce 28 octobre, elle a résonné. Lui l'était, lui le fut, en privilégiant toujours le texte, rien que le texte, et en choisissant une belle et sobre enveloppe pour le présenter : un accord.

Mon dernier livre lu et paru dans sa maison « La Part commune » est celui de Nicole Laurent-Catrice, Le Destin d'Ernestina Cueva, je vous invite à le lire, comme à découvrir ce magnifique catalogue et en prendre votre part.