Nouveau catalogue des penchants du roseau, mis à jour à la date du 1er novembre 2013, il est consultable et peut-être diffusé sans restrictions au format pdf en cliquant sur cette icône :

icône pdf

Je reproduis son contenu, ci-dessous :

°°°

Chers lecteurs,

Les penchants du roseau, librairie artisanale, vous propose un petit choix de livres fabriqués à l'unité dans son atelier sis au bord de l’étang de Saint-Aubin-du-Cormier en Ille-et- Vilaine.

Chaque livre peut bien sûr être commandé directement ou via votre libraire habituel. Il vous est loisible de le feuilleter dans sa bibliothèque numérique ainsi que dans les feuilles correspondantes du journal des penchants du roseau. Les penchants du roseau prend le plus grand soin dans le choix des textes qu’elle publie ; se défiant des genres, l’accent est mis sur la singularité, le ton et la profondeur de l’écriture de leur auteur.

Christian Domec, apprenti libraire.

La remise bibliothèque est celle en usage. Celle aux libraires de 30 %.

°°°

Amor Omnia
Christophe Esnault
2014 — 64 p. — 10 € — 978-2-916965-26-0 : parution prévue en janvier 2014
« — Le docteur vous attend.
— Je préférerais virer l’idiot hors d’ici et passer vingt minutes avec vous sur le lit.
— Je suis mariée.
— Ça ne me dérange pas.
— Ce n’est pas comme ça que vous trouverez une compagne. » »

°°°

Cargo blues
Yasmina Hasnaoui
2013 — 32 p. — 7 € — 978-2-916965-25-3 : parution prévue le 13 décembre 2013
« corps chargés d’ennui
près de la fontaine
elle n’a pas fini de trinquer
et le jour se fend. »

°°°

Coucous de théâtre
Georgie de Saint-Maur
2013 — 180 p. — 18 € — 978-2-916965-22-2 : parution prévue le 6 décembre 2013
« CLAUDE MONET
― Inutile d’essayer ma chère Lisette. Je ne sais pas peindre. Et puis, de toute manière, même si je savais, je ne peindrais jamais des nénuphars !
LA DEMI-MONDAINE
― Écoute, si jamais tu ne me peins pas, je le dirai à Monsieur Bourrelard !
CLAUDE MONET
― Oh celui-là, il ne m’impressionne plus ! »

°°°

Une gorgée de cailloux
Padrig Moazon
2013 — 68 p. — 9 € — 978-2-916965-24-6
« À travers les ruelles du village,
l’argument de la pluie apaise les dérobades,
lave les visages intermédiaires.
En voulant donner un sens au quotidien,
L’usage des mots émousse les outils dérangés dans l’atelier des habitudes.
Le protocole est respecté, question de principe.
L’alphabet n’est pas l’écriture, même pas un murmure. »

°°°

Mémoire aux alouettes
Espejuelos de la memoria
Nicole Laurent-Catrice
2013 — 40p. — 8 € — 978-2-916965-23-9 (bilingue)
« Au plus touffu de la forêt
dans le grand fourré
interdit aux enfants
il se passe des choses
des choses
dont on n’a pas idée
les mâles perdent
leurs grands bois
et les biches
oh ! les biches… »

°°°

Tisane de thym au jardin d'hiver
Carmen Pennarun
« Côté jardin n° 1 »
2013 — 48p. — 7,50 € — 978-2-916965-21-5
« Elle marche, non, elle titube et s’écroule.
Ses larmes, le tapis d’humus les a bues,
et le souffle de la terre est monté.
À l’envers, le chagrin laboure,
et la fleur repense ses racines.
Tandis que la faune façonne, souterraine,
l’amitié d’argile. »

°°°

Lisières
Marianne Desroziers
« Petits penchants n° 11 »
2012 — 52 p. — 7,50 € — 978-2-916965-19-2
« Quelques minutes plus tard, un jeune garçon au regard fou dansait sous la pluie, tournant sur lui-même, sautant dans les flaques qui commençaient à se former. À côté de lui, une dame très élégante, qu’on aurait pu prendre pour sa grand-mère, regardait l’océan, apparemment soulagée de n’y voir que de l’eau. »

°°°

Sel et menthe séchée
Mariana Iacoblev-Barbu
« Côté jardin n° 1 »
2012 — 48 p. — 7 € — 978-2-916965-16-1
« Une vie de labeur et parfois de privations de toutes sortes, illuminée çà et là par quelques étincelles de petits bonheurs, grâce à ton humour et à ta volonté de vivre coûte que coûte. « Rire, c’est bon pour la santé ! », nous disais-tu souvent avant de faire le récit de blagues qui me font toujours sourire.
Tu n’avais pas l’habitude de me dire que tu m’aimais. Cela ne se faisait pas à l’époque, mais tu l’as prouvé par tout le bien que tu m’as fait et par tout ce que j’ai appris par toi. »

°°°

Instants tannés
Textes & autres miniatures
Cécile Fargue Schouler
« Petits penchants n° 10 »
2011 — 48 p. — 7 € — 978-2-916965-14-7
« Les passants, sur les trottoirs, se sont remis à passer, à passer à autre chose, comme toujours, et elle est restée sous la pluie avec ses bateaux en vague mouillée au bord de l’iris. »

°°°

Mémoires du cargo
Padrig Moazon
« Petits penchants n° 8 »
2011 — 52 p. — 7,50 € — 978-2-916965-12-3
« Dans le sillage s’efface la mémoire du rivage.
L’océan est le territoire du passage,
Une transition,
Pas un ailleurs. »

°°°

Infinis paysages
Yasmina Teterel, Cécile Delalandre, Nourit Masson-Sékiné, Stanislas Fleury, Dzovinar, Marie-Agnès Michel, Simon Camier, Christelle Anjou, Luna Barbare, Robert Bruce, Fanie Vincent, Christine Leininger, Patrick Aspe, Véra Stépanowa, Annie David
« Petits penchants n° 6 »
2011 — 52 p. — 7 € — 978-2-916965-10-9 (hors librairie)
« Plaisir de découvrir que leurs paysages déchiraient les décors habituels pour y retisser de l’intime, du profond, de la nostalgie, du malicieux. Ce recueil présente ceux que nous avons choisis : quinze poètes et leurs infinis paysages. »

°°°

Descriptions
Jean-Yves chevrier, Éric, potier
Christine Lapostolle
« Petits penchants n° 5 »
2011 — 52 p. — 7 € — 978-2-916965-09-3
« Résister ce serait croire à sa singularité, au fait que dans le grand ensemble humain, eh bien ! on est une petite note qui n’est pas exactement pareille… qui est singulière. Et que cette singularité il faut la mener envers et contre tout en acceptant qu’il n’y ait pas d’explications, en n’ayant pas peur, en se laissant conduire par des choses qui viennent de l’intérieur. »

°°°

L’Homme qui plantait des arbres
Jean Giono
« Petits penchants n° 4 »
2011 — 24 p. — 3,50 € — 978-2-916965-08-6
« Arrivé à l’endroit où il désirait aller, il se mit à planter sa tringle de fer dans la terre. Il faisait ainsi un trou dans lequel il mettait un gland, puis il rebouchait le trou. Il plantait des chênes. Je lui demandai si la terre lui appartenait. Il me répondit que non. »

°°°

Peaux de papier
Yasmina Teterel
« Petits penchants n° 3 »
2010 — 36 p. — 6 € — 978-2-916965-07-9
« Je veux aller là-bas
Là où le futur est passé
Là, au centre.
Percer l’oeuf.
Écrire. »

°°°

Bankster
Robert Bruce
« Petits penchants n° 1 »
2010 — 32 p. — 5 € — 978-2-916965-05-5
« Les chevillards, maraîchers, fleuristes, poissonniers négocient âprement en langue verte avec les grossistes, les bouchers s’interpellent en louchebem, puis concluent leurs accords avec les détaillants en se tapant dans la main. Les transactions se traitent en cash, sont discrètes, rapides, formelles et consensuelles. Ici, pas de chèque, pas de trace. Une poignée de main vaut contrat. »

°°°

Le Souvenir de personne
Cécile Fargue
2010 — 120 p. — 13 € — 978-2-916965-04-8
« À l’oreille tu me parles avec des mots que je ne connais pas. Des mots comme des volutes, qui naissent et s’évanouissent, tourbillonnent dans l’air et s’émerveillent, puis retombent et se taisent presque de concert. Tu es si fatigué soudain, il te coûte, je le sens, d’articuler chaque lettre, tu ne cesses pourtant de me raconter ton autre côté. »

°°°

La Chèvre jaune
& balade caprine à travers la littérature tourangelle
Paul de Musset, Jean Domec
« Côte à cote n° 0 »
2010 —160 p. —1 3 € —978-2-916965-03-1
« Le dormeur, réveillé par le son joyeux des clochettes, ouvre sa fenêtre et s’amuse à regarder ces escadrons de nourrices qui apportent dans leurs mamelles le remède des poitrines malades et le déjeuner des enfants sevrés. »

°°°

Bleu Terre
balade poétique &insulaire
Jean-François Joubert
2010 — 112 p. — 13 € — 978-2-916965-02-4
« Mon âme saigne et je reste aveugle devant la nature, brisé, coupé en deux. Depuis que ta silhouette est lointaine, j’habite une ville fantôme. Bien sûr, des chants de marin me rassurent, ils poussent leurs ballades dans la moindre fissure, et mon être tremble comme le hêtre se donne aux vents. »

°°°

Les Conards de Rouen
Nicolas Dugord, Marc de Montifaud, Hervé Bréchet
2009 — 154 p. — 14 € — 978-2-916965-01-7
« Oubliés les Conards, ceux de Rouen ? Presque. Et pourtant, à mesure que nos doigts impriment ces caractères, on nous annonce une rumeur : ils sortiraient lentement de l’ombre, toujours braillards, prêts à se moquer des dignitaires et surtout d'eux-mêmes. »

°°°

Ce catalogue a été mis à jour le 1er novembre 2013. Sa diffusion est vivement conseillée.
Pour vous tenir informés des prochaines parutions, parler de vos lectures, feuilleter les livres, contacter les auteurs, trois adresses :
le site web : http://domec.net son journal : http://billets.domec.net sa bibliothèque numérique : http://domec.net/biblio.php

°°°

les penchants du roseau Christian Domec 20 rue de Bécherel 35140 Saint-Aubin-du-Cormier roseau.penchant@orange.fr

Siret : 51 5 145 563 00026 - Gencod éditeur : 3055594072114