Ce mardi 24 mai à 20 h 30, Super cagnotte sera dévoilée au public fougerais dans la salle Juliette Drouet.

Vous vous rappelez de « Super cagnotte » ? C’est cette pièce de théâtre que composa Jean Eyoum à partir de L’Avare de Molière lorsqu’il était encore lycéen à Villeneuve-Saint-Georges. Les penchants du roseau ont eu le plaisir de le rééditer en mai 2014... Malheureusement l’éditeur ne put assumer la distribution de ce livre correctement et c’est un grand regret.

Super cagnotte, la pièce, eut sa vie propre, celle des planches et de comédiens, celles de metteurs en scène. Après une représentation initiale à Villeneuve-Saint-Georges, elle fut jouée dans un « mixte » L’Avare/Super Cagnotte à Saint-Aubin-du-Cormier en 2014 par Les Baladins de la Tour sous la direction de Thierry Pavard ; au même moment elle était au programme du Théâtre de la Reine Blanche à Paris, interprétée par une jeune troupe de comédiens L’Atelier des caméléons dirigée par Dimitri Ruiz.

Un blanc... qui ne laissa pas Jean Eyoum sans activités professionnelles ni littéraires... Un blanc juste pour cette « Super cagnotte. »

Au début de l’année scolaire 2015/2016, une collégienne cherchant une pièce à suggérer pour son atelier de théâtre animé par William Aumand dans le collège Jeanne d’Arc de Fougères découvrit après de promptes recherches cette « Super cagnotte. » Au lieu, tel Harpagon, de la planquer, elle s’en ouvrit à sa petite troupe. Après lecture, cette pièce fut adoptée pour l’année scolaire.

Incidemment elle offrit le plaisir d’une rencontre entre Jean Eyoum, William Aumand, les collégiennes et collégiens de l’atelier théâtre et moi-même à Fougères (ainsi qu’avec Thierry Pavard à Saint-Aubin-du-Cormier).

Comme Jean Eyoum, je me réjouis de voir cette pièce prendre à nouveau corps dans l’expression de jeunes comédiens plein d'entrain et l’interprétation qu’ils en feront sous la conduite attentive de William Aumand.

Vive le théâtre ! Et bravo à ces comédiens qui, je n’en doute pas, nous surprendront.

°°°

Une petite introduction à cette pièce :

Une photo de l'atelier de Villeneuve-Saint-Georges :

Super Cagnotte à Villeneuve-Saint-Georges

Une photo de la représentation à Saint-Aubin-du-Cormier

Super Cagnotte à Saint-Aubin-du-Cormier

Une photo de l'atelier des caméléons avec Jean Eyoum au théâtre de la Reine Blanche à Paris

Super Cagnotte Atelier des caméléons

Super cagnotte de Jean Eyoum

Super cagnotte, Jean Eyoum, première de couverture

Super cagnotte, Jean Eyoum, quatrième de couverture

Court extrait de Super cagnotte :

Pierre
— Qu’est-ce qui te fait flipper ? On s’aime ! Alors où est le problème ?

Jennifer
— Je n’en sais rien. Je suis à l’ouest. Avec mon daron qui s’excite pour rien ces jours-ci. C’est tendu à la baraque. Et puis qu’est-ce qu’ils vont dire la mifa ? Tu connais les gens de mon milieu… Et plus que tout, j’ai peur que tu sois un pur mytho. Les mecs sont tous pareils. Tu leur donnes tout, ils tirent un coup et dès qu’ils en ont marre, ils se barrent et te laissent en pleurs.

Pierre
— Je ne suis pas comme ces gars-là et tu le sais. Je suis dingue de toi et…

Jennifer
— Arrête ! Je ne suis plus une môme, tu sais. Vous avez tous le même discours. Vous n’arrêtez pas de nous mettre des dis­quettes et dès qu’on craque, vous disparaissez. Parfois même, vous nous plantez avec un gosse entre les bras parce que vous êtes incapables d’assumer. Il ne faut pas que je m’attache à toi comme ça, sinon…

°°°